Comurhex : des déchets sans solution !

L’enquête publique pour l’extension de l’usine Comurhex se poursuit jusque fin octobre. La réunion publique s’est tenue le mercredi 7 octobre. Elle a rassemblé plus de 100 personnes à la CCI de Narbonne. Après l’exposé du directeur de l’usine, de nombreuses questions ont été posées. L’une d’elle est revenue de façon lancinante : que vont devenir les boues radioactives accumulées dans les bassins qui couvrent maintenant 30 ha dans la plaine ? Va-t-on continuer à les remplir ? Probablement d’autant plus vite que l’usine souhaite accroître sa capacité de 50%, ce n’est pas rien.

Depuis un demi-siècle déjà

Si la question a été posée plusieurs fois, c’est qu’il n’y a jamais eu de réponse. En tout cas, pas une réponse satisfaisante, et c’est même le résultat essentiel de cette réunion ! En effet, il nous a été dit qu’un groupe de travail national s’occupait du sujet pour savoir ce qu’on allait faire de ces déchets. En d’autres termes, cela fait 50 années qu’on jette dans la plaine des déchets radioactifs et on va continuer sans aucune solution à ce jour, avec tous les risques de débordements et de ruptures de digues. C’est évidemment inacceptable ! Ces déchets ne peuvent rester ainsi en plein air. Si la COMURHEX veut poursuivre, elle doit mettre ces déchets en sécurité, même si la solution est provisoire. Le provisoire dure déjà depuis un demi-siècle !

  • Share/Save/Bookmark
Tags:

Donnez votre avis